Ils ont parlé de nous
Découvrez une sélection d’articles sur le Palais de Lomé

“For the first time in its history, this place where power was exercised will be open to the general public so that they can discover its rich historical, cultural, and environmental heritage.”, Art Forum

« The Palais de Lomé’s x factor is the unique draw in the lush city of Lomé as well as the spotlight on biodiversity.”, The Art Newspaper

« Infinity retrospective exhibition celebrates West African design talent Kossi Aguessy », Dezeen

« Un des plus beaux écrins, un joyau érigé un sein d’un parc de 11 hectares en bord de mer, paradis pour la biodiversité et les oiseaux. », Les Echos

« The project has transformed the site from a symbol of Togo’s fraught colonial legacy to a beautiful, contemporary public space. », Wallpaper Magazine

« Un projet ambitieux de réappropriation culturelle », Le Figaro

“7 West African Institutions Animating the Region’s Contemporary Art Scene”, Artsy

« Restitution is important but it is not essential’: the African museums building a homegrown cultural revival », The Art newspaper

“Lomé: une nouvelle vie pour le Palais des gouverneurs”, RFI

“Togo : le palais de Lomé, désormais un musée pour réconcilier les mémoires”, Le Point

“Le Palais de Lomé rouvre et ambitionne d’être le nouveau palace de la culture ouest-africaine”, Jeune Afrique

« Le Palais de Lomé est-il est en train de révolutionner les modèles des centres d’art ? », Nothing But The Wax

“Ce nouveau centre d’art vise à valoriser la culture togolaise ainsi qu’à développer le tourisme local.”, Connaissance des Arts

“En direct à Lomé au Togo, pour vous faire découvrir le Palais de Lomé, un musée et centre culturel unique en son genre en Afrique de l’Ouest !”, France 24

« Nel Togo riapre il postcoloniale Palais de Lomé », Il Giornale dell arte

« Restauration de Palais à Lomé par Segond-Guyon architectes », Chroniques d’architectures

“Togo’s Palais De Lome, once home to German and French colonial rulers, is now home to modern pan-African art.”, Al-Jazeera