LOME+ est un discours historico-poétique, résolument lucide sur la capitale togolaise.  Elle ne prétend pas achever de dire la ville.  Elle permet aux visiteurs d’explorer Lomé du passé au futur.

Plongeant dans la spécificité des fondations multiples de la cité, puis découvrant des aspects du présent de la ville dans le triptyque vidéo conçu par Elom 20ce, Aux Impossibles Imminents, le visiteur pourra explorer les esquisses du futur qui concluent le parcours, et à la notion de smartcité. Dans la scénographie, il croise les figures d’artistes invités, dont Do Kokou, cinéaste, photographe emblématique de la ville et Silvia Rosi, artiste photographe togolaise et italienne avec son installation Sihin.

Images d’archives, cartes postales, vidéos, audios, installations, dispositifs immersifs sont mobilisés pour révéler au public les mutations sociales, architecturales et urbanistiques passées et en cours, et le sensibiliser aux enjeux et potentialités de Lomé, de 1890 à 2050.

L’exposition propose plusieurs expériences numériques avec la Grotte de Paul Ayhi. La Grotte de Paul Ahyi est un jeu de chasse au trésor pour les jeunes et les adolescents dans un environnement immersif intégrant la réalité augmentée. Les enfants explorent une grotte couverte par le plan de la ville de Lomé, à la recherche de fragments d’oeuvres de Paul Ahyi. C’est l’occasion de découvrir la ville et particulièrement les oeuvres de l’artiste togolais le plus emblématique, Paul Ahyi (1930 – 2010), qui a réalisé plusieurs oeuvres à Lomé (dont diverses sculptures et statues en bas-reliefs).

Avec les contributions de : Pierrick Chabi, Jacques Do Kokou, Elom 20ce, Silvia Rosi